Lettre de l’amoureuse

Publié le par Dinah

 

Soutirer le temps de ses magmas et amas magiques pour ten faire une ombrelle en dentelles de vieux faubourgs de Saint- Germain..

Rien que pour veiller sur les jours qui te restent sur terre.



Dépouiller le temps de ses empreintes digitales laissées sur ta peau fine qui tire mon cœur de son sommeil et le confine dans tes désirs dhomme galant de lancien temps des romantiques.



En femme amoureuse, je veux encore une fois étendre les mains dans l’horizon et évincer le temps de tous ses secrets d’immortalité..

Rien que pour toi mon soupirant qui m’amadoues de mille et un feux inconnus des printemps des amours légendaires.

25 août 2010



Publié dans Murmures

Commenter cet article