Ivresse livresque

Publié le par Dinah

   

 

Errance de (dys)faire...

 

Quelle (im)pertinence...

 

Surfaire...

Pour mieux faire..

De l'audience...

 

 

Entre le livre et moi demeure l’émoi

Une étreinte brûlante ficelée de soyeux souvenirs

 

 

 

Faire, surfaire, affaire, malfaire, se faire...

 

 

L’ivresse livresque frappe à ma porte

Dénude le corps de mes traumas,

Et défait patiemment tous mes langages…

 

 

Défaire, à faire, s'affaire, dysfaire, faire-faire, ... 

 

 

L’ivresse livresque frappe à ma porte

S’immisce dans ma chair

Verbale et verbalise le tout.

À l’encre des larmes chaudes

Mêlées de granulé de mémoires

J’écris la nouvelle histoire

Celle d’un être-miroir

Cellule vivante,

Embryon du moi

 

 

                                                                          27 août 2010 à 15h56