Infiniment petit

Publié le par Dinah

5226039392_60739da44e.jpg

 

Soutirée de mes mots, il ne me reste que la ponctuation pour structurer l’espace et ses supports.

Je refuse mon dysfaire et cherche la délivrance dans l’infiniment petit, l’infiniment poétique, l'infiniment beau…

 

  

Les mots sont là, pourtant, le silence bruyant est plus que tout…             

                   Les mots sont là, pourtant, l’Invisible est ma place, j’y retrouve mon essence linguistique.

Les mots sont là, invisibles, indétectables car l’impossible regard est leur destin…

 

Soutirée de mes poésies, il ne me reste que les lignes tracées à l’encre numérique, je ne conteste que l’étroitesse de mon invisibilité et le bruit effroyable de mon silence tapageur.

Je ne suis pas poète, je suis l’Ombre qui se faufile dans les iris quand les lumières des villes absorbent sans cesse les beautés du regard…

...........................................................................

L'Infiniment petit est bel et bien Poésie

 

 

   

 

Improvisation 04/12/2010 16:01

 

http://cosmobranche.free.fr/Evolution.htm