Noûs

Publié le par Dinah

Besoin d’écrire, de se faufiler dans les inconsciences.

Besoin d’écrire, de rôder dans l’incohérence,

De plumer la langue et troubler la cadence.

Besoin d’écrire, de troubler un tout qui se donne : Tout.

Besoin d’écrire le verbe, d’en faire le portrait.

Besoin de déconstruire les structures syntaxiques.

D’instaurer de nouveaux toniques.

Besoin de toi, ligne vacillante.

Besoin de toi, ligne qui s’étale en corps et

S’imprime, s’inspire de mes envies.

Besoin de toi, de vivre dans les espaces qui organisent l’écrit.

Besoin de toi, signes espacés, endormis sur la feuille virtuelle.

Besoin de toi, nouvel amour pétillant, pointillé, aimant…

Besoin de toi, nouvelle tendresse,

Oui, ligne issue de mes ivresses,

De mes amours fugitifs, antiques,

De mes passions damnées.

Je t’écris, je t’aime, encore,

Et de nos embrassades naissent des lettres, des bribes de Noûs

Fautives, furtives, licencieuses, mais bien amoureuses...

Publié dans Murmures

Commenter cet article