On~de

Publié le par Dinah

whip apophysis fractal flame

Le fil de lumière se tresse en poussières de soie, mon étoffe étincelante n’est que la nébuleuse de Désirs

Le fil rouge se tord dans l’espace, il trace les lignes de ma vie. Le fil rouge que tu vois est mon ombre, ne me suis plus, tu risques de perdre tes convictions et d’adopter les miennes.

Le je file mes écrits poétiques, il imprègne l’existence de ma lumière.

Le fouet temporel brode mes jours dans la durée de l’acte.

Je suis une onde : un on~de moi-même

Je suit l'onde, je suit l'on de lui-même.

Je suit une onde, je suit un on de moi-même.

Je suis l'onde, je suis l'on de moi-même.

 

 

 

 

 

18/06/2010  10:54