Murmure amoureux

Publié le par Dinah

3137294663_772631d530.jpg

Comme les ombres qui nichent dans le quotidien, comme les silences qui étranglent l'habitude, comme les vides qui empruntent l'espoir, tu perturbes ma vie...
Silence dans les coulisses, silence dans l'âme qui s'enflamme loin de tes bras.
La solitude façonne les visages des mal-aiméEs. Elle leur insuffle les angoisses du vivant.
Je pense à toi et mon coeur écrit un conte de fées. Là-bas, sur des murs invisibles, là-bas, sur des fronts nappés du soleil de l'été, là-bas, dans les creux de ton être, je bâtis mon palais.
Dis-moi, pourquoi les oiseaux gazouillent quand ton ombre hante ces lieux. Dis-moi, pourquoi tu aimes les mèches rebelles qui galopent autour de mon visage et s'obstinent à me rendre belle dans ton regard.
Dis-moi, pourquoi ton coeur gémit loin du mien, pourquoi nos histoires illuminent l'hiver de tous les regrets.
Je pense à toi et l'encre coule en lettres fugitives...
Je pense à toi et les sujets les plus délicats emportent le restant du corps dans le tourbillon de l'être-là.
Bonheur qui emmagasine mes tourments, bonheur qui frappe à ma porte, bonheur qui se fractionne en miroirs discursifs...
J'attends le coucher du soleil de ce dimanche pour t'avouer ma passion et tout ce qui tourmente mon être quand tu es loin de moi.
Livre de tous les souhaits, Océan de savoir, étreintes de mes cieux et tous mes cyclones, raconte encore à celle qui t'aime tous les secrets de l'être-là et tout ce qui te rend humain...* 

                                                                                                                                          
                                                                    *Texte improvisé


Commenter cet article