En-désir

Publié le par Dinah

3889956840_5538ac66c7.jpg3889956712_0bcbb2ba58.jpg



Que faire quand la mort frappe à la porte et m'interpelle, que faire de ce soi mouillé de souvenirs d'antan et macéré dans les chants des Sirènes.
Que faire de cette présence subtile qui joue de mes sentiments et me décrypte en nanolinguistique.
Je cherche mon étant et trouve le tien approfondi et éparpillé comme une toile d'araignée en moi.
Je transcris mes flammes, mais mes d(r)ames apparaissent en pétales de roses qui peuplent ton imaginaire.
Petite sirène, je suis, et dans l'oubli, je trace les lignes en spleen chevaleresque.
Pensée errante dans le langage et tous mes bagages se réduisent au je...
Et lorsque tu entends cette musique, laisse-toi bercer par l'écho de mon soi qui gémit en toi depuis l'aube de l'humanité.



Pense à moi maintenant, pense à moi maintenant, pense à moi maintenant car le je me piège quand il me définit hors tes frontières, tu es mes territoires et en toi ce je s'écrit : désirs.
Le je ne connaît point d'en-soi, il n'y a que l'
en-désir.


                                                                                                                            


                                                                                                                                         Improvisé le 17/03/2010 08:06

* Le terme "nanolinguistique" se trouve déjà sous la forme d' un mot composé: "nano-linguistique'' cité dans la thèse de Dr. Christophe Benzitoun.

Commenter cet article