De l’agréable

Publié le par Dinah



 

 

Aimer ton corps dans ses accords indiscutables,

Aimer ton corps dans son inquiétude palpable,

Et s’en vanter encore sans mot dire.

Que c’est agréable !


 

 

Aimer ton corps dans ses accords friables,

Aimer ton corps dans ses forts, dit-on, imprenables,

Et se vanter enfin d’être certainement fiable

Dans ton regard de déesse antique.

Que c'est agréable !

Aimer ton corps dans ses tons charitables,

Et le rendre maniable, je ne suis pas que capable,

Mais certain de t’inventer des traits indomptables,

Et s'en vanter encore ; toi, ma reine inoubliable.
Que c’est agréable !

Publié dans Murmures

Commenter cet article