Mélodie du pré

Publié le par Dinah

 

 

Demain, dès l’aube, je viendrai à toi comme une bouteille jetée à la mer. Amère, mais,  me lave de ta lumière.

 Demain dès l’aube, je parfumerai ta chambre de l’essence de nos amours, je te dirai : bonjour.

 Demain, dès l’aube, je me vouerai à toi : femme amoureuse…

 Demain, dès l’aube, je viendrai à toi comme une lettre écrite à l’eau de mer, comme l’univers/ l'unique vers...

 Demain, dès l’aube, j’habiterai ton être comme les écumes de mers, et comme les consonnes qui nichent dans ton nom, je fredonnerai ton pré~§nom.
Demain, dès l’aube, je viendrai à toi comme une lumière qui épouse tes lèvres. Je serai ta Minerve.

Publié dans Murmures