Folâtre

Publié le par Dinah



Avec un air mutin,

Il regardait son corps.

Avec un air masculin,

Enjoué, folâtre, il lui murmurait des mots doux.

Toutefois, il la perçoit obscure, énigmatique,

Regards aveuglés par son désir.

Il la conçoit : langue impénétrable.

Elle renoue son passé en bouquet de roses
Épineuses.

Revisite la chambre d’Envie,

Et puis s’attarde devant la porte ouverte.

Il la voit enlacée par ses bras, endormie encore

Dans les vestiges de la Femme.

L’adieu lui chuchote en ami, lui dit :

Le temps de voyage recommence…

Elle lui bruit : repartons-nous, ami de soi.

Il ne me (re)connaît pas.

Publié dans Murmures

Commenter cet article